Perceptions

Couleurs : une impression

Très utilisées en marketing, les couleurs sont sources de signifiés culturels, et peuvent influencer notre comportement, émotionnellement ou par associations d’idées, souvent sur la base de notre connaissance du monde (lire : Sémiologie et couleurs).

Graphismes : une dynamique

Ouverts ou fermés, géométriques ou non, points, lignes et formes déterminent des ressentis en terme de dynamique : le graphisme structure l’espace d’un visuel.

Le cerveau, dans le cortex visuel, développe de multiples stratégies pour identifier une scène visuelle en un temps record, sur la base essentielle des graphismes (lire : Graphismes et Cerveau).

Symboles : une suggestion

Ce sont des signes ou des codes de représentation ou d’expression, concrets ou abstraits, de concepts ou d’idées. Donc un vecteur de sens fondamental, implicite ou explicite.

En sémiologie, on parle de signes iconiques, souvent mis en jeu via des figures de style, là où couleurs et graphismes sont qualifiés de plastiques.

Facteurs de risques

Tout élément visuel ou ensemble peut être perçu positivement ou négativement selon ses signifiés dans son contexte d’utilisation. Tout ce qui est laissé au hasard engendre le risque d’un effet contre-productif.

C’est tout l’objet de l’AVO, qui repose sur des ressources techniques récentes et novatrices.